Une cérémonie pour lancer le projet de la Fondation de Chine

Le projet de la Fondation de Chine a été officiellement lancé le 6 décembre dernier. Son nom sera « He Yuan » qui signifie « Jardin de l’harmonie ».  


21/12/2017


 

Le 6 décembre dernier a eu lieu à la Cité internationale universitaire de Paris la présentation du projet définitif de la Fondation de Chine en présence de M. ZHANG Yesui, Vice-ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, Son Excellence M. ZHAI Jun, Ambassadeur de la République populaire de Chine en France, M. LI Aiqing, Président de Beijing Capital Group, M. Gilles PÉCOUT, Recteur de la région académique Île-de-France, Recteur de l’académie de Paris, Chancelier des universités de Paris, et M. Jean-Marc SAUVÉ, Président de la Cité internationale universitaire de Paris.

 

Son Excellence M. ZHAI Jun et M. Jean-Marc Sauvé ont également dévoilé le nom officiel que prendra la Fondation de Chine lorsqu’elle sera achevée : « Jardin de l’Harmonie ».

 

Ce projet de Fondation de Chine est le fruit de la signature en juin 2016 d’une convention signée entre la Chancellerie des Universités de Paris, la Cité internationale universitaire de Paris, l’ambassade de Chine en France et la municipalité de Pékin. Sa réalisation a été confiée à la municipalité de Pékin qui a choisi de s’appuyer sur le consortium Beijing Capital Land (filiale de Beijing Capital Group) pour la mise en œuvre des travaux et leur financement.

 

La Fondation de Chine sera construite sur un terrain de 2 800 m2 mis à la disposition de la République populaire de Chine par la Chancellerie des Universités de Paris. Elle comportera 300 chambres et des espaces de vie collective pour favoriser les échanges entre les résidents et pour leur permettre de poursuivre leurs études dans un cadre propice à leur réussite universitaire. Le projet prévoit également la création d’une salle polyvalente qui permettra à la Fondation d’être un important lieu d’accueil et de diffusion des productions intellectuelles, artistiques et culturelles. La construction de la Fondation de Chine s’inscrit dans le cadre du projet de développement de la Cité internationale Cité2025.

 

A l’occasion de cette cérémonie, Son Excellence M. ZHAI Jun, Ambassadeur de la République populaire de Chine en France a déclaré : « Depuis plus d’un siècle, de nombreux Chinois viennent étudier en France. Ces dernières années, nous assistons à un nouvel engouement des étudiants chinois pour la France. Le Gouvernement chinois attache une grande importance à leur bien être en France. Cette Fondation de Chine est donc une excellente nouvelle pour les étudiants chinois en France mais aussi pour les relations franco-chinoises. Ce jardin de l’harmonie sera un lieu d’échange académique mais aussi une vitrine pour la culture chinoise. »

 

M. LI Aiqing, Président de Beijing Capital Group, a déclaré : « La France est pour nous un excellent partenaire commercial. Elle est un pays stable, doté d’un marché ouvert, et une terre innovante pour les arts et les sciences. C’est pour cela que notre groupe souhaite travailler davantage avec la France. La construction de la Fondation de Chine correspond aux attentes de milliers d’étudiants à Paris. C’est un projet qui stimulera les échanges entre les deux pays. Je formule le vœu que les deux autorités françaises et chinoises continuent à nous soutenir dans ce projet, et nous saurons, de notre côté, contribuer encore davantage au dynamisme des échanges culturels entre Français et Chinois. »

 

M. Gilles PÉCOUT, Recteur de la région académique d’Île-de-France, Recteur de l’académie de Paris et Chancelier des universités de Paris, a déclaré : « Je me réjouis de vivre ce moment historique. Historique parce qu’il entérine de façon particulière et exceptionnelle la place historique de la Chine en France. Nous savons qu’il faut encourager l’apprentissage de langue chinoise en France et je suis heureux de vous confirmer qu’il est en très forte progression ici à Paris. La maison Jardin de l’Harmonie avait besoin de fondations solides. L’académie de Paris les lui offre. Tous mes vœux de réussite pour ce prestigieux chantier qui s’inscrit pleinement dans le projet de paix et de solidarité intellectuelle qu’incarne la coopération franco-chinoise. »

 

M. Jean-Marc SAUVÉ, Président de la Cité internationale universitaire de Paris : « Je suis particulièrement heureux aujourd’hui de célébrer une nouvelle étape majeure de la réalisation du projet de Fondation de la Chine de la Cité internationale universitaire de Paris. Ce projet revêt une grande signification, d’abord pour le développement des échanges universitaires entre la France et la Chine, ensuite pour le développement du projet séculaire de la Cité internationale universitaire de Paris, enfin pour le renforcement de la concrétisation de l’amitié entre la Chine et la France. Nous fondons de grands espoirs sur le dynamisme de la Fondation de la Chine, sur son ouverture, et sur sa participation à tous les projets communs de la Cité internationale universitaire de Paris. Les étudiants en tireront un grand profit et les idéaux de la Cité internationale universitaire seront encore mieux atteints. Nous nous réjouissons du nom magnifique et inspirant qu’ont retenu les autorités chinoises pour cette maison. C’est un écho direct aux idéaux et valeurs de la Cité internationale universitaire de Paris. Enfin, je me réjouis qu’avec ce projet s’épanouisse la promesse de développement des échanges universitaires franco-chinois et la Fondation de la Chine en est une pierre majeure. »