La Cité internationale signe un contrat de 8 millions d’euros pour la réduction de la consommation énergétique

Le contrat de performance énergétique prévoit des travaux d’amélioration des équipements afin de réduire la consommation d’énergie du campus de plus de 24% en dix années d’exploitation. 

19/01/2016


par Oana Besnea


jblevine2004 (Flickr) - sous licence CC
jblevine2004 (Flickr) - sous licence CC

 

Un contrat pour atteindre ses engagements énergétiques

En 2009, la Cité internationale concrétisait son engagement en faveur du climat par la signature de la charte « Cité Durable », fixant l’objectif des « 3 x 20 européens » pour diminuer de manière drastique les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020.

 

C’est dans ce contexte que la Cité internationale signe aujourd’hui un contrat de performance énergétique d’une durée de 11 ans avec Exterimmo (filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations) en partenariat avec ENGIE Cofely (ENGIE Energie Service).

 

Se penchant sur la façon dont son énergie est utilisée, la Cité internationale entend rappeler son engagement en faveur de la protection de la planète, son ambition étant de devenir le premier éco-campus de Paris.

 

Baisser l’émission de CO2 et réduire la consommation énergétique

Le contrat prévoit la rénovation complète des 17 chaufferies de la Cité internationale, tout en améliorant les installations de panneaux solaires et l’isolation de combles. Il comprend également l’exploitation, la maintenance et le gros entretien des équipements du site.

 

La consommation actuelle de la Cité internationale est de 17 211 Mégawatt/heure par an. Grâce aux travaux faisant l’objet du présent contrat, la consommation d’énergie du campus sera réduite de plus de 4 400 Mégawatt/heure par an et l’émission de CO2 sera baissée de 700 tonnes par an. Cette économie équivaut à 14 000 allers-retours Paris-Londres en avion ou 1 an de chauffage au gaz pour 2 100 chambres à Paris.

 

Sensibiliser les résidents à l’environnement et aux économies d’énergie

Le contrat prévoit également un intéressant programme de sensibilisation des 12 000 résidents accueillis tous les ans par la Cité internationale. Les pratiques environnementales de ces derniers ont un impact direct et significatif sur les efforts d’économie d’énergie et de développement durable du campus.

 

Ce programme de sensibilisation vient appuyer les efforts des résidents à l’origine des projets en faveur de l’environnement : conception et aménagement, dans le parc de la Cité internationale, d’un jardin collectif orienté vers l’agriculture biologique, collectes de bouchons, de piles et de vêtements dans plusieurs maisons. Ou encore de ceux ayant participé à des actions en faveur du développement durable : Colloque “Métamorphose de l’environnement” à l’Institut de France, rencontre historique des maires du monde lors du Sommet des Élus locaux pour le Climat, pendant la COP21.