Remise des insignes de Chevalier dans l’ordre des Palmes académiques à Imed FRIKHA, Directeur de la Mission universitaire et éducative tunisienne à Paris

Vendredi 16 juin 2017, le Recteur de l’académie de Paris, Chancelier des universités Gilles PECOUT a remis les insignes de Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques à Imed FRIKHA, Directeur de la Mission universitaire et éducative tunisienne à Paris, Directeur de la Maison de Tunisie et Président de la Conférence des Directeurs de la Cité internationale universitaire de Paris.

05/07/2017


par Oana Besnea


 

Imed FRIKHA a été distingué pour les services éminents rendus à la coopération dans les domaines de l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, en sa qualité de Directeur de la Mission universitaire et éducative tunisienne à Paris.

La cérémonie a eu lieu le 16 juin 2017 dans le Salon Richelieu en Sorbonne, en présence du Président, Marcel POCHARD, et de la Déléguée Générale de la Cité internationale, Carine CAMBY, de l’Ambassadeur de la Tunisie en France, de l’Ambassadeur de la Tunisie auprès de l’UNESCO, du Haut représentant du Président de la République tunisienne auprès de la Francophonie, des directrices et directeurs des maisons de la Cité internationale, des autorités académiques de la Chancellerie des universités de Paris, ainsi que des membres de la famille.

 

Nommé, le 1er mars 2012, pour gérer la coopération académique entre la France et la Tunisie, Imed FRIKHA s’est attelé à ses missions avec enthousiasme et un dévouement total. Son engagement s’est traduit par des avancées décisives sur le plan de la coopération académique, à la fois au niveau bilatéral dans le cadre de la Commission Mixte de Coopération Universitaire et aussi au niveau institutionnel universitaire, par la signature d’un nombre considérable d’accords de nouvelle génération. Nous rappelons notamment sa contribution en vue de la signature par la France et la Tunisie de l’accord de coopération stratégique en matière d’enseignement supérieur et de recherche de décembre 2014, les accords inter-académies et inter-établissements, sous le patronage du Recteur de l’académie de Paris, Chancelier des universités, Gilles PECOUT, le 14 avril 2017, ainsi que l’accord de mise en marche de l’accélérateur d’électrons du Centre National tunisien des Sciences et Technologies Nucléaires.

 

Dans son discours, Imed FRIKHA a évoqué son expérience en tant que directeur de la Maison de la Tunisie, rappelant l’importance de la tolérance et du dialogue : « A la Cité internationale universitaire de Paris, je me suis épanoui dans ce monde d’utopie et de cohésion entre les nations. A un niveau personnel, j’enseignais en Tunisie avant mon arrivée le droit international et le droit européen. J’ai appris, par mon passage à la Cité, que des notions et des concepts que j’enseignais à force de définition et de démonstration d’exemple de droit comparé, n’était pas si précis que je le pensais. J’ai appris à la Cité le vrai sens des mots Paix, fédéralisme et vivre ensemble. »

 

Enseignant à la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Tunis est diplômé de l’Institut Européen des Hautes Etudes Internationale (1995), Imed FRIKHA commence sa carrière à la Faculté des Sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis dont il sera le coordinateur du Mastère « Droit communautaire et Relations Maghreb-Europe » (1995-2005). Il assure des enseignements de droit public à la Faculté de Droit de Sfax (1996 – 2003) et à l’Ecole nationale d’Administration (2003-2009).
Depuis 2003, il est Chargé de la coopération académique internationale, de la recherche scientifique et de l’évaluation de l’Université de Tunis. Lors de la révolution tunisienne, il est nommé Chef du Cabinet du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Il est l’auteur de nombreux articles de recherche portant sur le droit international et le droit de l’Union européenne.