Portrait d’Inna Ivanova, administratrice résidente titulaire 2015-2016

Inna Ivanova a été élue second administrateur résident titulaire au Conseil d’administration de la Fondation nationale de la Cité internationale universitaire de Paris. La vice-présidente de l’Assemblée des Délégués des Comités de Résidents (ADCR) nous livre son portrait…

18/12/2015


par Lola Aubert


COM_inna-ivanova-administrateur-résident-CiuP

Inna, étudiante Bulgare de 26 ans, réside à la Maison des élèves ingénieurs des Arts et Métiers. Elle poursuit actuellement un Master 2 au Collège des Ingénieurs après une formation en ingénierie civile à l’École des Ponts ParisTech (anciennement l’École nationale des ponts et chaussées).

 

Comment as-tu découvert la Cité internationale ?

Mon histoire avec la Cité a commencé il y a très longtemps… j’ai découvert la Cité dès mes années de lycée à l’occasion de ma participation au programme « Allons en France » (AEF) en 2004, pratiquant déjà la langue française à un niveau relativement avancé. C’était la première fois que je me rendais en France : nous avons été logés durant une semaine à la Cité internationale. Ce fût une expérience formidable, qui a été déterminante dans mon choix de poursuivre mes études en France.

C’est donc naturellement que je me suis tournée vers la Cité internationale lorsqu’il m’a fallu trouver un logement sur la capitale. Logée l’année dernière au Collège franco-britannique, je suis arrivée à la Maison des élèves ingénieurs Arts et Métiers cette année. En effet, il n’y a pas de Maison de la Bulgarie à la Cité !

Qu’est-ce qui t’as décidé à t’engager dans la vie résidente ?

L’année dernière, j’ai fait partie du Comité de résidents du Collège franco-britannique. Nous avons mené beaucoup de projets au sein de la résidence : organisation d’activités (comme le fameux dîner de Noël) ou de soirées, représentation des résidents de la Maison auprès de l’administration…

Ce qui m’attire le plus dans ce rôle est de pouvoir faire des choses pour les autres. L’idée de partage est très importante pour moi : j’ai eu la chance de recevoir beaucoup, c’est à mon tour de faire mon maximum pour offrir.

Quels sont tes projets cette année en tant que vice-présidente de l’ADCR ?

Maintenant que j’ai gagné en compétences et en expérience sur l’organisation de projets au sein d’une seule Maison, mon objectif est de faire les mêmes choses… en plus grand, autrement dit à l’échelle de la Cité entière.

Le projet qui me tient particulièrement à cœur est d’améliorer la communication sur la vie résidente auprès des nouveaux arrivants. Les nouveaux résidents ne sont généralement là que pour une année, voire quelques mois seulement. Il faut donc qu’ils soient très vite au courant des procédures à suivre pour s’engager dans la vie de leur Maison ou dans la vie de la Cité s’ils le souhaitent : le meilleur moyen, selon moi, serait la réalisation de petites vidéos de présentation.

Outre cette idée, j’espère pouvoir améliorer globalement la coordination et les rencontres entre les résidents de différentes Maisons. Évidemment, je compte prendre une part active à l’organisation de la Fête de la Cité en mai aux côtés d’autres résidents volontaires !