Portrait de Linda De Bont, administratrice résidente suppléante 2016-2017

Linda De Bont a été élue administratrice résidente suppléante. Elle nous livre son portrait…

07/11/2016


par Guillaume Lambert


Linda de Bont

Linda est une jeune post-doctorante en physiologie végétale à l’Université Paris-Saclay. Elle suit en parallèle un Master en français langues étrangères à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales.

Comment avez-vous commencé à vous impliquer dans la vie de la Cité ?

Je suis arrivée a la Cité internationale universitaire de Paris en février 2015 a la Maison des industries agricoles et alimentaires. Je connaissais l’existence d’un comité au sein de ma maison mais je ne savais pas vraiment quel était son rôle ni qui étaient les membres. Au printemps 2015, je découvre une annonce de Joel, un résident de la Fondation Biermans-Lapôtre, sur le groupe ‘CiuP events’. qui cherche quelqu’un pour l’aider a rédiger et mettre en forme un projet pour la Cité. Il souhaite créer un atelier de bricolage et se prépare à déposer un dossier au Fonds des Initiatives Étudiantes.

Je lui propose mon aide sans trop savoir ce qu’était ce Fonds, et nous nous retrouvons a défendre son projet devant la commission mandatée par le Théâtre de la Cité. Notre projet est accepté. Nous commençons à travailler en collaboration avec Geoffrey, un autre résident de la fondation Heinrich Heine, qui souhaitait pour sa part monter un atelier de réparation de vélo.

Ainsi, nous nous sommes retrouvés à travailler tous ensemble sur un projet commun et obtenir un stand sur la grande pelouse lors de la fêté de la cité 2015. C’est comme ça qu’était né le projet “Le Vélo Volant”.

En Septembre, réadmise a la Maison des industries agricoles et alimentaires, j’ai continué à m’investir dans “Vélo Volant” et ai souhaité me présenter au Comité afin d’être plus au courant des activités qui se passent dans la maison et tenter de faire vivre davantage celle-ci. Finalement en plus d’être membre du Comité de la Maison des industries agricoles et alimentaires, sans vraiment avoir connaissance de hiérarchie de la Cité, je me suis retrouvée membre du BDR (ex-ADCR) pour 2015-2016, Cette année-là, j’ai fait énormément de rencontres, initié ou participé a un certain nombre de projets (La course de Solidarité, la Cité a un Incroyable Talent et la conférence TEDxParcMontsouris).

Au 1er Septembre 2016, j’ai déménagé a la Fondation Lucien Paye et me suis présentée a nouveau aux élections du Comité de la maison ou j’ai été élue secrétaire du bureau du comité de la fondation. J’ai également été désignée pour être membre du BDR et je me suis engagée à porter un projet et candidater.

Et quels sont les prochains projets que vous allez porter ?


Certains projets consistent a réaliser la deuxième édition d’un événement organisé (ou co-organisé l’an dernier) comme  “La CiuP a un incroyable talent” et “La Course de Solidarité”.

“La CiuP a un incroyable talent” consiste à la mise en place d’un concours de talents (chants, danses, magie…) organisé par chaque maison de façon autonome sur l’année et se conclut sur une grande finale des gagnants de chaque maison participante. Il s’agit d’un projet que nous avons géré l’an dernier avec Aude Nyadanu (administratrice résidente cette année également) et qui a eu beaucoup de succès. Nous souhaitons pour la deuxième édition impliquer davantage de maisons.

La Course de Solidarité au profit des Migrants hébergés dans la Cité est une course à pied à allure libre dans le parc de la Cité internationale universitaire de Paris, qui s’est déroulé l’an dernier le 2ème jour de la fête de la Cité. Cette course a débuté par un échauffement collectif sur la grande pelouse, puis les participants avaient une boucle de 2km à réaliser avec ravitaillements proposés.

De nouveaux projets vont également être lancés à la Cité. Le premier projet consiste a mettre en place un concours de vidéo sur le thème de ”Dance your life in your house”. Chaque maison participante réalise une vidéo afin de faire partager la vie dans sa maison.

Le deuxième projet est porté en binôme avec Philippe (2ème membre BDR de la FLP). Il s’intitule ”Je décris ma Maison”. Il s’agit d’un concours entre résidents amateurs d’écriture dont le but est de créer un recueil de nouvelles de la Cité internationale universitaire de Paris a partir d’anecdotes de maisons. Enfin, je compte m’impliquer dans l’organisation de la fête de la Cité en mai 2017.