Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault était présent au 60e anniversaire de la Maison Heinrich Heine

La Maison Heinrich Heine, inaugurée le 23 novembre 1956, célèbre soixante ans d’existence et de dialogue interculturel. De grandes figures de la vie universitaire, médiatique et politique, dont le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, ont participé à cette occasion à une programmation construite autour du thème « Brücken bauen – Jeter des ponts ».

25/11/2016


par Oana Besnea


MHH-60 ans (1) 625x300

 

Un anniversaire pour jeter des ponts entre le passé et l’avenir

C’est avant tout une belle histoire, celle de la première représentation de l’Allemagne en France après la guerre. L’une des réalisations architecturales les plus modernes de son époque, cette résidence universitaire fait également office de centre culturel franco-allemand et met en lumière le dialogue interculturel à travers de nombreuses manifestations intellectuelles et artistiques.

 

Pour fêter son 60 anniversaire, la Maison fait écho aux événements récents ayant marqué l’actualité européenne et propose une programmation variée de conférences, débats, projections de films, expositions, concerts et témoignages d’anciens résidents, articulés autour du thème « Brücken bauen – Jeter des ponts ». Symbole d’attachement et de fidélité à l’égard de la Maison et de la Cité internationale, plus de 200 anciens résidents de toutes nationalités sont venus participer aux festivités d’anniversaire, heureux de se retrouver dans cette maison qui les a accueillis il y a parfois plusieurs dizaines d’années.

 

Quelques grandes figures de la vie politique, médiatique et universitaire participent également à cette célébration qui prendre fin le dimanche 27 novembre. Parmi eux, des personnalités tels S.E.M. Nikolaus Meyer-Landrut (Ambassadeur d’Allemagne et Président du Conseil d’administration de la Maison Heinrich Heine), Jean-Marc Ayrault (Ministre des Affaires étrangères), Gilles Pécout (Recteur de la région académique Île-de-France, Recteur de Paris, Chancelier des universités) ou encore Alfred Grosser (Professeur émérite de Sciences Po Paris et Président d’Honneur de la Maison Heinrich Heine).

 

Programme complet du 60e anniversaire

 

Un lieu de vie cosmopolite, promoteur du dialogue interculturel

Baptisée du nom du poète lyrique, écrivain allemand de la première moitié du XIXe siècle et médiateur entre les cultures allemande et française, la Maison Heinrich Heine offre à ses résidents un véritable espace de vivre ensemble dans l’esprit du respect de l’autre et de tolérance, à l’image des valeurs fondatrices de la Cité internationale.

 

Présent à la Maison le 24 novembre dernier, le Ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a tenu à rappeler l’importance historique de la Maison Heinrich Heine dans le rapprochement franco-allemand. Le ministre a également souligné le fait que « Cité internationale montre la voie en France en matière d’accueil des étudiants étrangers ».

 

Avec 12 000 étudiants et chercheurs accueillis tous les ans dans ses 40 maisons, la Cité a développé une véritable expertise dans l’accueil et l’accompagnement des étudiants et des chercheurs en mobilité internationale (aide à la recherche de logement, démarches administratives, réglementation du travail, recherche d’un emploi, pratique du français, séjour en famille, activités culturelles…).