La Reine Astrid prend ses quartiers dans le jardin de la Fondation Biermans-Lapôtre

Des émotions statufiées : vous pouvez désormais admirer la statue de la Reine Astrid, œuvre du célèbre statuaire Raymond Couvègnes, dans le jardin de la Fondation Biermans-Lapôtre. 

18/07/2017


par Oana Besnea


reine-astrid-fbl

Œuvre du sculpteur Raymond Couvègnes (1893-1985), la statue montre la Reine Astrid recevant un bouquet de fleurs d’une petite fille. Conçue en 1937, la statue a été installée dans la Salle des Fêtes de la Fondation Biermans-Lapôtre longtemps après sa réalisation. En raison de travaux de réhabilitation de cette vaste salle qui occupe l’aile ouest du bâtiment, l’administration de la Maison a pris la décision d’accommoder la sculpture dans le jardin.

 

Initialement destinée à être érigée devant l’Ambassade de Belgique, la sculpture de la Reine Astrid représente la commande d’un Comité mis en place en 1936, un an après le décès accidentel de la Reine, « sous le haut patronage du président de la République et sous la présidence effective du général Madelin », pour collecter les fonds nécessaires à sa réalisation*.

 

Premier grand prix de Rome en 1927, Raymond Couvègnes a mené une brillante carrière de statuaire, sculpteur et graveur. Il a notamment œuvré à la reconstruction de nombreuses églises et hôtels de ville dévastés par la Première Guerre mondiale dans le nord de la France. Il s’est ensuite spécialisé dans la création de bustes de personnalités : un grand buste de Pierre Curie destiné au Palais de la Découverte, la statue de Claude Bernard devant le Collège de France ou encore la statue de « la Femme au bain » dans le parc de la Butte du Chapeau Rouge. Raymond Couvègnes a accompli des œuvres de grandes dimensions, suscitant la surprise, la contemplation et l’émerveillement.

 

*Extrait du livre « Biermans-Lapôtre – Histoire d’un mécène et de sa fondation », par Pierre Van den Dungen et Serge Jaumain, Editions Racine, Octobre 2013.

 

A savoir

La Maison a été inaugurée en 1927 par le Prince Léopold, en présence de Gaston Doumergue, président de la République française. C’est Armand Guéritte, architecte en chef du gouvernement français, qui a conçu la Fondation Biermans-Lapôtre.
Ce bâtiment monumental évoque les architectures traditionnelles flamandes (par ses tourelles d’angle par exemple) et wallonnes (par l’utilisation conjuguée de la pierre de taille, la brique et l’ardoise bleue). L’intérieur de l’édifice est richement décoré, notamment par des fresques représentant les principales villes de Belgique.
La Fondation accueille des activités scientifiques, académiques et culturelles dans sa grande Salle des Fêtes d’une capacité de 390 places ainsi que dans sa belle galerie orientée plein sud.