La Cité internationale a accueilli, les 14 et 15 février derniers, la conférence internationale pour la langue française et le plurilinguisme « Mon idée pour le français »

La conférence pour la langue française et le plurilinguisme a réuni des responsables nationaux de haut niveau, dont la Ministre de la Culture, Françoise Nyssen, la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoine, la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean et le Président de l’Institut français, Pierre Buhler.

16/02/2018


par Oana Besnea


De gauche à droite : Carine Camby, Déléguée générale de la Cité internationale, Jean-Marc Sauvé, Président de la Cité internationale universitaire de Paris, Françoise Nyssen, Ministre de la Culture ; à droite : Pierre Buhler, Président de l’Institut français

Faire émerger des propositions nouvelles, innovantes pour moderniser l’usage du français et promouvoir le plurilinguisme

« Mon idée pour le français » est une consultation en ligne, lancée par la Présidence de la République, qui a pour objectif de mobiliser les acteurs de la présence française à l’international autour des enjeux linguistiques.

 

Portée par l’Institut français, opérateur du ministère de l’Europe et des affaires étrangères et du ministère de la Culture, cette consultation a été complétée par une conférence internationale, accueillie les 14 et 15 février à la Cité internationale. Ces deux journées de réflexion ont eu pour objectif prioritaire de faire émerger des propositions nouvelles, innovantes pour moderniser l’usage du français et promouvoir le plurilinguisme.

 

Ouvert par le Président de la Cité internationale, Jean-Marc Sauvé, l’événement a rassemblé près de 400 participants (intellectuels, universitaires, artistes, chefs d’entreprises, élus locaux et nationaux et des collectivités territoriales, représentants des administrations et institutions françaises, du réseau diplomatique, de la Francophonie institutionnelle, de fondations, d’associations professionnelles), ainsi qu’un panel de citoyens engagés dans la réflexion participative.

 

La francophonie comme espace de partage des valeurs humanistes

Les participants à la conférence ont été accueillis dans le Salon Honnorat par Jean-Marc Sauvé, président de la Cité internationale. Dans son discours prononcé en ouverture de la conférence, le président Sauvé a rappelé les valeurs que la Cité internationale a en partage avec la francophonie :

« La Cité est un lieu de transmission et de partage des valeurs auxquelles la francophonie est très attachée : les libertés et devoirs fondamentaux, le respect de la dignité humaine et de la paix, la solidarité et la tolérance, la reconnaissance de la diversité et le dialogue des cultures. Ceci est rendu possible à travers le brassage pratiqué dans les maisons, car chaque maison de la Cité internationale n’accueille pas que ses nationaux, mais elle doit recevoir au moins un tiers de résidents d’autres pays, » a-t-il précisé.

 

La journée s’est poursuivie autour d’ateliers thématiques et de tables rondes : le français comme un enjeu économique et professionnel, le français à travers les médias et la culture contemporaine, l’éducation et la formation, les modalités d’action pratiques, etc… La restitution des ateliers ayant eu lieu le 15 février aboutira à la mise en place de recommandations pour la promotion de la langue française et du plurilinguisme dans le monde qui seront transmises au président de la République.

 

La synthèse des propositions déposées en ligne et des discussions tenues dans le cadre de la conférence permettra d’orienter et de consolider un plan d’ensemble pour le français et le plurilinguisme dans le monde que le président de la République présentera le 20 mars, journée internationale de la francophonie.