#CITÉ2025 : Inauguration de la Résidence Julie-Victoire Daubié à la Cité internationale

La résidence Julie-Victoire Daubié, inaugurée le 22 mars dernier, est lauréate dans la catégorie « habitat » des Prix d’architecture 2018 d’AMc & Le Moniteur. Conçue par l’agence Bruther pour la RIVP, propriétaire et maître d’ouvrage, elle est destinée à accueillir des étudiants et des chercheurs internationaux. 


02/04/2019


 

Après la rénovation du pavillon Victor Lyon, la RIVP a construit la résidence Julie-Victoire Daubié. Cette résidence accueille ses premiers étudiants et chercheurs internationaux depuis septembre 2018. Conçue par l’agence Bruther pour la RIVP, propriétaire et maître d’ouvrage, la résidence comporte 106 logements (studios, T2, T3) avec pour certains des prestations para-hôtelières. Son nom rend hommage à Julie-Victoire Daubié, première femme à avoir obtenu le baccalauréat en France en 1861.

 

Le projet, situé en bordure de parc, propose un gabarit compact. C’est un cube fendu, aussi haut que large. Son organisation répond à une logique de subdivision. La résidence est constituée de trois lames parallèles. Les logements occupent les côtés tandis que la lame évidée du milieu réunit espaces communs et circulations. Cette partition en bandes parallèles permet un jeu de transparences et des variations de profondeurs visuelles, rompant avec l’aspect monolithique que pourrait induire un tel volume.

 

Cité 2025 : un campus en plein essor

La construction de la Résidence Julie-Victoire Daubié découle directement de la signature du protocole d’échange foncier conclu en 2012 entre l’Etat, la Ville de Paris, la Chancellerie des universités de Paris et la Cité internationale universitaire de Paris. Cet accord revêt une importance historique car, compte tenu de la complexité de son maillage foncier, la Cité internationale n’avait pu construire aucune nouvelle maison depuis 1969. Il a permis de clarifier la situation foncière de la Cité et d’engager une nouvelle phase de développement. La Ville de Paris a cédé en pleine propriété à l’Etat des terrains d’une superficie totale de 16 000 m². A la suite de cet accord, la Ville de Paris a procédé à la rénovation de la Fondation Victor Lyon mais elle a aussi construit deux résidences : la Résidence Julie Victoire Daubié et une résidence pour étudiants située au sud de la Cité internationale, sur un terrain limitrophe de la commune de Gentilly.

 

Une résidence primée

Saluée par les critiques, la Résidence Julie-Victoire Daubié a remporté deux prix d’architecture. Elle est lauréate dans la catégorie « Habitat » de l’Equerre d’Argent, prix d’architecture AMC & Moniteur 2018. Elle est également lauréat du prix d’architecture du magazine « D’A ».

 

Une tradition d’excellence architecturale

Située dans le 14e arrondissement, dans un parc de 34 hectares, la Cité internationale est une véritable exposition architecturale qui comprend des bâtiments construits entre 1925 et 1969, et à partir de 2017. La renommée des architectes ayant contribué à la réalisation de certaines maisons (Le Corbusier, Claude Parent, Willem Marinus Dudok, etc.) en font aujourd’hui un haut lieu de l’architecture à Paris.

 

Les nouvelles maisons construites dans le cadre du projet de développement respectent les spécificités de la Cité internationale qui traduisent ses valeurs de vivre-ensemble, de rencontre et d’échanges. Elles visent l’excellence architecturale, comme l’ensemble des maisons du campus, et leur implantation dans ce site inscrit sera respectueuse du patrimoine paysager existant.