Héros de la Cité : « La Cité internationale est un réseau précieux, car tous les résidents actuels sont de futurs professionnels internationaux. » | Kartik Varma


07/11/2019


Peux-tu nous raconter ton parcours et ton arrivée à la Cité internationale ?

Je suis arrivé à la Cité internationale en 2017. J’ai été immédiatement impressionné par la richesse de la diversité architecturale, culturelle et intellectuelle. J’étais obligé d’en savoir plus ! Ma curiosité a été partagée par d’autres résidents, ce qui a fait naître le projet « Vues du monde entier ». Avec le financement du FIR, nous avons réalisé une série de plus de 100 portraits dans 32 maisons afin de saisir, au moins en partie, cette diversité. Nous avons pu exposer dans le parc du campus.
Ma 2ème année présenta d’autres opportunités. Dans le but d’introduire des innovations et un goût d’entrepreneuriat chez les résidents, le projet Cité Innovation est né. Des résidents de 8 nationalités se sont réunis pour organiser des conférences, créer un dialogue entre résidents sur l’innovation et l’esprit d’entreprise et lancer un Fab-Lab. Grâce à nouveau au FIR, nous avons pu travailler sur les piliers de la technologie, la créativité, et l’impact social. J’ai également eu la chance de travailler sur d’autres initiatives étudiantes. Représentant du BDR et président du comité des résidents de la Maison des étudiants suédois, j’ai non seulement travaillé à l’organisation d’événements au sein de la maison, mais également participé à l’organisation d’activités à la Cité internationale (Fête de la Cité, etc).

Qu’est ce qui t’a motivé à intégrer la Cité internationale ?

Le lieu et ses résidents. La Cité internationale englobe, dans ses 34 hectares, aspirations, intellects et compassions d’une grande variété ce qui en fait peut-être le seul endroit au monde où les talents de 150 nations ont une telle occasion de symbiose.

Quels sont tes projets et objectifs futurs ?

En ce moment, à la Cité internationale, je me focalise sur deux choses : Cité Innovation et l’ouverture du Fab-Lab. Je souhaite également organiser des événements avec et pour plusieurs maisons afin de promouvoir l’amitié au travers de plusieurs nations !

Penses-tu que ton séjour à la Cité internationale soit un tremplin pour ton avenir ?

Absolument. J’ai connu autour de moi des résidents pleins d’empathie, de détermination et d’ambition, qui constituent non seulement de formidables amitiés, mais représentent également divers domaines professionnels et partagent des idées diverses sur le travail et la vie. La Cité internationale constitue un réseau précieux, car tous les résidents actuels sont de futurs professionnels internationaux.

Si tu devais résumer la Cité internationale en un mot, lequel choisirais-tu ?

De façon objective, je dirais : pluralisme
De façon subjective, je dirais : source

Kartik Varma | Résident à la Maison des étudiants suédois


Retrouvez Kartik et toute l’équipe Cité Innovation sur leur Facebook.