CitéScope

« FLÂNEUR – NOUVEAUX RÉCITS URBAINS » S’INSTALLE SUR LA GRANDE PELOUSE DE LA CITÉ

Du au
Maison Internationale

©Procur.arte
©Procur.arte

Une exposition réplique de la ville, ouverte du 7 au 24 mai

Après Londres, Hambourg et Lisbonne, l’exposition photographique Flâneur – Nouveaux Récits Urbains s’installe à Paris, invitant le public à redécouvrir la ville et ses dynamiques sociales. Implantées sur la Grande Pelouse de la Cité internationale, des structures modulaires éclairées de l’intérieur jetteront un regard frais sur la pluralité de réalités qui déterminent chaque espace urbain. L’exposition est conçue comme une réplique de la ville, ouverte et accessible de 8h à 22h, du 7 au 24 mai.

Un projet en réseau, reliant 20 acteurs issus de 11 pays

Fondé sur un partenariat international entre 20 acteurs issus de 11 pays, Flâneur est un projet de deux ans, intervenant dans 13 villes/festivals à travers l’Europe : Mansfield (GB), Photo London (GB), Triennial of Photography Hambourg (AL), Cortona On the Move (IT), Lisbonne (PT), Paris (FR), Fotofestiwal Lodz (PL), PhotoIreland Dublin (IR), ISSP Riga (LT), Kaunas Photo (LI) and Lluernia (ES).

Démocratiser le plaisir artistique

Le projet encourage des artistes, photographes invités en résidence artistique et photographes locaux, à produire de nouvelles lectures du territoire urbain, ayant pour point de départ le concept de flâneur, et, comme contexte physique, la ville en tant que kaléidoscope social en constante mutation.

Présenté sous forme d’expositions photographiques dans l’espace public, il apporte sur des places, dans des jardins ou des rues ce qui d’habitude est destiné aux murs des musées et des galeries. C’est à la fois un processus de déconstruction et de démocratisation du plaisir artistique, partagé avec un public hétérogène.

Promouvoir une analyse critique de la photographie contemporaine

Outre la dimension artistique et l’intervention dans l’espace public, le Projet comporte plusieurs autres dimensions mises en évidence à l’occasion d’ateliers, de master classes, de résidences artistiques, de camps créatifs et de conférences, initiatives ayant pour but de promouvoir une analyse critique de la photographie contemporaine et de contribuer à une discussion de l’espace public en tant que territoire social.

Créé et développé par Procur.arte en collaboration avec les partenaires du réseau, le projet a l’appui de l’Union Européenne, à travers le EACEA – Créative Europe Cooperation projects, de l’UNESCO à travers le « International Fund for Promotion of Culture » édition 2015, de Cap Magellan ainsi que de la Cité internationale universitaire de Paris.

 

Retour en images sur le vernissage…

 

 

Crédit photos : Procur.arte