Fête des Jardins, Jardins Ouverts… la rentrée s’annonce riche en festivités !

A cette occasion, la Fondation des Parcs et Jardins de France et la Cité internationale universitaire de Paris célèbrent leur collaboration.


08/06/2017


jardin ddm 2

 

Le parc de la Cité, un poumon vert au cœur de Paris

Dès la conception de la Cité, il était prévu qu’un parc entoure les bâtiments du campus. Les premiers dessins du paysagiste Forestier rappellent les jardins anglais. En 1925, la première Maison, la Fondation Deutsch de la Meurthe, est inaugurée sur le concept de « cité jardin » qui servira de référence. Le projet paysager sera parachevé dans les années 30 par Léon Azéma, Grand Prix de Rome.

 

Aujourd’hui, 2ème parc de la capitale par sa superficie, il est ouvert au public tous les jours de 7h à 22h. C’est un lieu de vie et de loisirs pour les 12 000 étudiants logés, mais également pour les franciliens.

 

Le parc de la Cité internationale représente l’un des « poumons verts » de Paris. Il dispose de 17% de la flore parisienne et de 179 espèces végétales (tilleuls, érables, marronniers, ormes, cèdres…) dont certaines reflètent la dimension internationale de la Cité (cèdre du Liban, pins blancs provenant du Temple du ciel de Pékin…).

 

Un campus engagé en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique

Depuis une dizaine d’année, le parc a adopté un mode de gestion respectueux de l’environnement fondé sur une gestion différenciée des espaces et l’abandon des produits phytosanitaires. Les déchets verts sont valorisés, le paillage est employé et le désherbage mécanique ou, dans certains cas à la vapeur, s’est généralisé.

 

Le parc abrite un rucher, des hôtels à insectes et des niches écologiques créant ainsi une diversité de milieux fertiles pour les oiseaux et les insectes. Il abrite 52 espèces d’oiseaux représentant plus de 25 % des espèces répertoriées à Paris. Leur présence est intimement liée à la diversité paysagère et au mode de gestion du site.

 

Avec l’aide de ses mécènes, la Cité internationale amplifie le parc, le valorise et le restaure avec une attention toute particulière à son esthétique de cité-jardin.

 

La Fondation des Parcs et Jardins de France soutient la Cité dans la restauration de son patrimoine paysager d’exception

Depuis sa création le 11 avril 2008, la Fondation des Parcs et Jardins de France (F.P.J.F.) – abritée par la Fondation du Patrimoine – a pour objet de préserver les parcs et jardins, de les faire connaître, et de mettre en valeur l’art des jardins.

 

La FPJF assure ainsi une mission de diffusion des connaissances et de promotion de l’art des jardins de France à travers différents types d’actions : édition d’ouvrages, colloques, documentaires, thérapie par les jardins, bourses de recherche, protection des archives paysagères … La FPJF aide également à la conservation et à la restauration de jardins. Elle a déjà participé à 15 projets de restauration en France. En 2017, elle a choisi de soutenir la Cité internationale dans la restauration de son patrimoine paysager d’exception.

 

Témoignage de Didier Wirth, Président de la Fondation des Parcs et Jardins de France :

« En France, les jardins ne sont pas assez connus et préservés. L’art des jardins est loin d’y être reconnu comme en Angleterre, en Allemagne ou en Italie. Je suis pour ma part un amoureux des jardins, soucieux de leur préservation et de leur avenir. Avec Jean Guéroult (Président d’honneur du Comité des Parcs et Jardins de France), nous avons par exemple proposé les « Rendez-vous aux Jardins », le label « Jardin Remarquable » et travaillé à mieux protéger les jardins et leur environnement, dans le cadre du Conseil National des Parcs et Jardins institué en 2003 auprès du Ministre de la Culture et de la Communication.

Soutenir la restauration des jardins de la Cité internationale était donc une évidence, puisque ce projet répond aux critères de préservation du patrimoine et de mise en valeur de l’art des jardins, et, de par sa nature universitaire, participe aussi à la transmission aux générations futures. »