Un siècle d’architecture

un-siecle-architecture-cite-internationale-ciup

La Cité internationale est dotée d’un patrimoine architectural bâti exceptionnel, caractérisée par la diversité des styles, qui mêlent références nationales et courant moderniste. Construites entre 1925 et 1969, les 40 maisons* de la Cité internationale témoignent de la diversité architecturale du XXe siècle.

 

Alors que l’urbanisme n’était encore qu’une science balbutiante en France, un plan d’aménagement général de la Cité internationale et de son parc a été prévu dès l’origine du projet.

La première Maison à s’élever sur le site fut la Fondation DEUTSCH DE LA MEURTHE, inaugurée en 1925. Son architecte s’inspira du concept de « cité jardin » pour créer un ensemble de pavillons qui servira ensuite de référence. La maison d’Iran (devenue depuis la Fondation AVICENNE) fut la dernière construite à ce jour.

Un patrimoine d’exception

Les audaces formelles côtoient des maisons construites sur le modèle des collèges anglais à l’instar de la Fondation DEUTSCH DE LA MEURTHE. Certaines se réfèrent au style de leurs pays, comme la Maison du Japon au décor nuancé et raffiné, reflet de la tradition architecturale nipponne ou encore la Fondation BIERMANS-LAPÔTRE et sa façade d’inspiration flamande.
D’autres sont l’œuvre de célèbres architectes tels que LE CORBUSIER : La Fondation Suisse et la Maison du Brésil ou l’architecte DUDOK et son Collège néerlandais ou encore la Fondation AVICENNE, signée Claude PARENT.

 

Cinq Maisons sont protégées au titre des Monuments historiques. Les aménagements intérieurs ont été confiés à des artistes renommés comme Charlotte PERRIAND ou encore Jean PROUVÉ.

 

Attentive au devenir de son patrimoine bâti, la Cité internationale mène depuis 10 ans, une vaste campagne de réhabilitation qui a permis de rénover et d’adapter une grande partie de ces maisons aux normes de confort actuelles. La démarche, soutenue par un vaste programme de mécénat, vise à réaliser l’unité du domaine et à revaloriser le patrimoine, dans une optique de développement durable. Il est prévu, par exemple, de construire de nouvelles maisons et de protéger le site des nuisances sonores.

Un patrimoine à découvrir ou redécouvrir

La visite « Une architecture d’exception » est proposée tous les premiers dimanches du mois par L/OBLIQUE. L’occasion de découvrir les différents courants architecturaux du XXe siècle, de la modernité la plus inventive au style le plus insolite.

La visite « Un parc écologique » permettra de découvrir cet espace vert hors du commun de 34 hectars, son histoire, son aménagement, sa flore et sa faune, tout en évoquant son mode de gestion écologique. 

*Le parc de la Cité internationale, dans le XIVème arrondissement abrite 37 Maisons. Les Résidences Lila et Quai de la Loire sont situées dans le 19e arrondissement de Paris et la Fondation HARAUCOURT sur l’île de Bréhat. Soit un total de 40 résidences.