Découvrez la Cité internationale avec Pokémon Go !

L’actualité du moment ne vous aura pas échappé : le jeu Pokémon Go, fruit d’une coopération entre la Pokémon Company (Nintendo) et Niantic (start-up créée en 2010 au sein de Google), est arrivé en France dimanche 24 juillet 2016. L’occasion de découvrir les merveilles de la Cité internationale… sous un autre angle !

27/07/2016


par Lola Aubert


Pokémon Go est un jeu pour smartphone se basant sur la géolocalisation et la réalité augmentée. Ainsi, grâce à l’appareil photo de leur téléphone portable, les joueurs peuvent voir des personnages numériques se superposer à l’environnement réel.

Le principe du jeu est simple : il s’agit de capturer des petits monstres (appelés « Pokémons ») en se déplaçant (dans la rue lors de ses trajets quotidiens, près d’un monument, ou encore dans un espace vert à l’occasion de promenades).

Il s’avère que le parc de la Cité internationale, vaste de 34 hectares, est particulièrement bien loti ! On y trouve, outre un grand nombre de petites créatures, beaucoup de « Pokéstops ». Les « Pokéstops » sont des passages obligés pour tout joueur de Pokémon Go : en effet, ils permettent d’acquérir gratuitement des objets virtuels leur permettant d’avancer dans le jeu ou d’améliorer leur partie. La particularité des « Pokéstops » est que ces derniers soient positionnés près de lieux d’intérêts référencés par Google : monuments historiques, statues, installations d’art urbain… la Cité internationale en est remplie ! 

Une chasse aux pokémons à la Cité internationale : à la découverte d’un campus au patrimoine architectural exceptionnel


Pour débuter votre aventure à la Cité internationale, faites le plein de Pokéballs à l’entrée du campus (17 boulevard Jourdan | 75014 Paris) directement en sortant du RER B ou du tramway T3a (arrêt « Cité Universitaire »). Partez explorer les environs en passant par la Maison Internationale, parfaite petite réplique du Château de Fontainebleau, achevée en 1936. Vous croiserez certainement quelques Nosferapti dans les allées arborées qui bordent l’immense bâtisse. N’oubliez pas de passer devant le beffroi de la Fondation Deutsch de la Meurthe, première maison de la Cité, inaugurée en 1925 où se promènent quelques Rattata et Roucoul dans les hautes herbes. Ne manquez pas le Pokéstop de la Maison des étudiants canadiens devant l’inuksuk, une construction en pierre rendant hommage à l’univers inuit. Rendez-vous devant la Fondation Biermans-Lapôtre, la maison des étudiants belges et luxembourgeois, pour trouver Magmar !

Bien d’autres découvertes vous attendent à travers les Pokéstops : l’immense fresque de la Maison du Mexique, la Dame d’Elche du Collège d’Espagne, la façade de la Fondation suisse de Le Corbusier, la porte d’entrée en bois ouvragé traditionnelle de la Maison du Maroc, les statues de pierre qui gardent l’escalier de la Maison du Cambodge

Captures d’écran d’une chasse aux Pokémons à la Cité internationale

Amis chasseurs de Pokémons, le parc de la Cité internationale vous accueille de 7h à 22h tout au long de l’année. Attention cependant : les maisons de la Cité internationale ne sont pas ouvertes au public qui sont les lieux de vie d’étudiants du monde entier, veillez donc à respecter leur tranquillité. Vous souhaitez les visiter ? L/Oblique, centre de valorisation du patrimoine vous propose des visites guidées !