#Cité2025 : les chantiers en cours

La Cité internationale connaît actuellement une phase de développement historique. Elle a engagé un vaste projet de développement, Cité2025, qui verra à l’horizon 2025 – soit 100 ans après sa création – la construction de 10 nouvelles maisons, soit 1800 logements supplémentaires s’ajoutant aux 6000 logements existants.


08/07/2019


Les chantiers en cours (de gauche à droite) : le Pavillon Habib Bourguiba, la Maison des étudiants de la francophonie

 

De nouvelles maisons ont déjà vu le jour

Premier pays à rejoindre la Cité internationale depuis 50 ans, la Corée du Sud a ouvert sa maison à la rentrée 2018. Elle propose 250 chambres et des espaces collectifs aux étudiants et chercheurs coréens et internationaux. A l’extrémité Sud du parc, une autre maison a ouvert ses portes à la rentrée 2018 : la Résidence Julie-Victoire Daubié. Nommée ainsi en hommage à la première femme ayant obtenu le baccalauréat, elle propose 108 logements pour jeunes chercheurs. La Maison de l’Île-de-France a ouvert ses portes en septembre 2017. Elle a été entièrement financée par la Région Île-de-France. Bâtiment pionnier à énergie ZEN (Zéro Energie), elle est le premier bâtiment d’habitation collective à énergie positive de source 100% solaire.

 

Des chantiers de maisons sont en cours

Trois chantiers de maison sont actuellement en cours: le Pavillon Habib Bourguiba de la Maison de la Tunisie, la Maison des étudiants de la francophonie et la Fondation de Chine, deuxième pays depuis 1969 à rejoindre la Cité internationale.

 

Le Pavillon Habib Bourguiba, à l’initiative du gouvernement tunisien, permettra de doubler l’offre de logements de la Maison de la Tunisie, ouverte en 1953, et de renforcer la coopération universitaire franco-tunisienne. Le projet, retenu pour son esthétique contemporaine, offrira 203 chambres, des espaces communs et un salon de thé. Sa réalisation est financée par une dotation de l’État tunisien, par des fonds propres de la Fondation de la Maison de la Tunisie et par un emprunt. Sa conception est confiée au groupement « Explorations Architecture / Lamine Ben Hibet / Galerie Itinerrance / OTE / Otelio / BEGC ».

 

La Fondation de Chine comptera 300 chambres, des espaces de vie collective et une salle polyvalente. Sa réalisation est confiée à la municipalité de Pékin qui s’appuie sur le consortium Beijing Capital Land pour la mise en œuvre des travaux et leur financement.

 

La Maison des étudiants de la francophonie, financée par la Cité internationale, sera composée de 300 studios conventionnés dont 150 seront mis à disposition de l’Agence universitaire de la Francophonie par la Cité internationale dans le cadre d’un partenariat qui marque leur engagement commun en faveur de la promotion de la francophonie. Cette nouvelle maison  ouvrira ses portes en 2020, à l’occasion du Sommet de la Francophonie, prévu à Tunis, et du cinquantième anniversaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

 

Enfin, la République arabe d’Egypte va prochainement rejoindre la Cité internationale. Après la Corée du Sud et la Chine, ce sera le troisième pays à construire une résidence étudiante de 200 chambres sur le campus.

 

Un parc amplifié

Avec ses 34 hectares, le parc est un espace de respiration dans la ville dense. Dans le cadre de son projet de développement Cité2025, la Cité internationale a réaménagé son parc. Il a été amplifié transformé, agrandit et reboisé pour mettre en valeur sa structure paysagère et en dynamiser et rééquilibrer les usages. Il a ainsi retrouvé son ambiance de forêt côté Est et de bosquets côté Ouest. La palette végétale a été enrichie avec la plantation d’arbres, de nouvelles strates arbustives et herbacées.

Le projet fait écho à l’organisation du parc Montsouris, situé devant la Cité internationale, dont les ensembles forêt et bosquet sont agencés de la même manière. Il propose de nouvelles voiries et des infrastructures sportives modernisées. Ces travaux sont financés par une enveloppe de 22 M€ alloués par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation au titre du Plan Campus.

 

Si de nouveaux pays construisent leur maison sur le campus, d’autres logements, construits par la Cité internationale, permettront de nouer des partenariats avec des universités et des pays non représentés. La Fondation Cité internationale, est, pour la première fois, maître d’ouvrage de deux constructions neuves dont la conception et la construction ont été confiées, en mars 2018, au promoteur Demathieu Bard Immobilier au terme d’un dialogue compétitif. Ce contrat de promotion immobilière a été mené en lien avec le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, la Ville de Paris, la Chancellerie des universités de Paris et France Domaine. C’est le cas de la Maison des étudiants de la francophonie et d’une deuxième maison de 250 logements, si la Cité internationale décide d’affermir la tranche optionnelle.