Cité Babel : un regard de photographe sur la Cité internationale

Gerardo CUSTANCE est un photographe espagnol né à Madrid en 1976. En 2011, boursier du ministère de la Culture espagnol, il habite au Collège d’Espagne puis à la Fondation Suisse en 2012. Il entreprend alors un travail de plusieurs années autour de Paris, Spirale. En 2014 et 2015, Gerardo CUSTANCE séjourne à nouveau pendant plusieurs mois à la Cité internationale, pour commencer la série Cité Babel, une commande de la Cité internationale.


01/07/2016


gerardo-custance-featured-image

 

La nuit tombe. Je déambule entre les édifices. Tous sont différents et pourtant tous me paraissent familiers dans la lumière du crépuscule. Les présences deviennent énigmatiques, les absences évoquent le vide et le mystère. J’entre et je sors des maisons. Des scènes ambigües naissent alors de l’obscurité. Au cœur de la Cité somnolente, les existences se devinent derrière les fenêtres, les rêves, les nuits sans sommeil imprègnent les murs. Et racontent des histoires qui, année après année, vibrent dans le silence comme une mélodie incessante. À la tombée de la nuit, c’est ce murmure en mille langues qu’on entend, dans la Cité Babel.

GERARDO CUSTANCE

 

« Il fallait un regard d’artiste pour évoquer cette magie de la Cité, un artiste qui, ayant résidé plusieurs années dans une des maisons de la Cité, le Collège d’Espagne, puisse nous en révéler les secrets, la lumière, les volumes, les interstices, les détails les plus infimes, et nous faire ainsi partager l’intimité des maisons de la Cité et de leurs résidents. »
CARINE CAMBY

mosaique