Bientôt une Maison des étudiants chinois à la Cité internationale !

La République populaire de Chine, la municipalité de Pékin, la Chancellerie des universités de Paris et la Cité internationale universitaire de Paris ont signé, ce jeudi 30 juin 2016, un accord cadre pour la construction de la Maison des étudiants chinois.

01/07/2016


par Oana Besnea


©Académie de Paris
©Académie de Paris

 

Dans le cadre du projet de développement de la Cité internationale universitaire de Paris qui prévoit la création de 1800 nouveaux logements d’ici 2020, la République populaire de Chine va construire une maison d’une capacité de 300 chambres. Ce projet répond au besoin accru de logements des étudiants et chercheurs chinois qui représentent le plus grand flux de mobilité entrante en France. Il vise également à renforcer la coopération universitaire franco-chinoise.

 

La République Populaire de Chine a confié sa réalisation à la municipalité de Pékin, également chargée de réunir les financements nécessaires. Ce projet fait partie de la « Saison 3 », troisième phase de développement de la Cité internationale qui va permettre d’augmenter de 30 % sa capacité d’hébergement.

 

Un accord cadre a été signé aujourd’hui à l’occasion de la troisième session du Dialogue franco-chinois de haut-niveau sur les échanges humains, en présence de Madame LIU Yandong, Vice Première ministre de la République Populaire de Chine ; et de Monsieur Jean-Marc AYRAULT, ministre des Affaires étrangère et du Développement international de la République française. Cet accord a été signé entre Monsieur François WEIL, recteur de la région académique Île-de-France, recteur de l’académie de Paris, chancelier des universités, Monsieur Marcel POCHARD, président de la Fondation nationale, Cité internationale universitaire de Paris, Monsieur ZHAI Jun, ambassadeur de la République populaire de Chine en France et Monsieur WUANG NING, Vice-Maire de Beijing en charge de l’éducation.

 

Projet Maison de la Chine

Par cette signature, la Chancellerie des Universités de Paris met un terrain de 2 800 m² à la disposition de la République populaire de Chine. Compte tenu de l’importance des actions de coopération éducative entre l’Académie de Paris et la municipalité de Pékin, la République Populaire de Chine confie à la municipalité de Pékin le soin de construire la Maison de la Chine à la Cité internationale. La municipalité de Pékin fera donation du bâtiment aux Universités de Paris dès l’achèvement de l’ouvrage, comme c’est le cas pour toutes les résidences de la Cité internationale. Par ce projet, la Chine et la France réaffirment leur volonté commune de renforcer la coopération universitaire franco-chinoise.

 

Une ouverture sur le monde

La Cité internationale compte 40 résidences pour étudiants et chercheurs dont 25 représentent des pays . Elle a pour mission d’accueillir les étudiants du monde entier et permet les échanges et le dialogue entre les cultures grâce à la mixité des nationalités. Elle accueille chaque année 12 000 résidents issus de 140 nationalités. Comme toutes les maisons du campus, la maison de la Chine pratiquera aussi le « brassage » des nationalités : Elle accueillera des résidents qui lui seront envoyés par d’autres maisons et enverra elle-même des résidents chinois dans d’autres maisons de la Cité de façon à favoriser la présence d’un grand nombre de nationalités différentes dans chaque maison. Ce principe, inscrit dans les statuts de l’institution, permet de mettre en pratique les idéaux de la Cité internationale : le vivre-ensemble et le dialogue des cultures. Il favorise les échanges linguistiques et culturels entre les résidents des différentes maisons. Les publics chinois accueillis à la Maison de la Chine pourront ainsi rencontrer des étudiants et chercheurs issus du monde entier et auront la possibilité de créer des liens amicaux ainsi que leur futur réseau professionnel international.

 

La mobilité étudiante chinoise (Source : Campus France )

La République populaire de Chine mène une politique ambitieuse en faveur de la mobilité de ses étudiants et chercheurs. Depuis une quinzaine d’années, les effectifs des étudiants chinois partant à l’étranger pour effectuer leurs études sont passés de 20 000 étudiants en mobilité internationale à plus de 900 000. Un mouvement d’amélioration qualitative a même été engagé avec pour objectif de porter à 75 % le taux de départ en Master et Doctorat à l’horizon 2020 contre 46% aujourd’hui (28 % en 2010).

 

En 2015 la France a accueilli près de 30 000 étudiants chinois. Il existe aujourd’hui plus de 700 coopérations entre des établissements d’enseignement supérieur français et chinois sous plusieurs formes : programmes d’échanges d’étudiants, doubles diplômes, instituts franco-chinois de coopération universitaire.

 

Le bilan de leur séjour en France est très positif. Selon le « baromètre de l’image de la France et de ses établissements supérieurs » 92 % des étudiants chinois sont satisfaits de leur séjour (dont 36 % très satisfaits).

 

A la Cité internationale universitaire de Paris, le nombre de résidents chinois a triplé ces quinze dernières années. Aujourd’hui, avec 5% de résidents, la Chine est la 3ème nationalité la plus représentée sur le campus.

 

Un lieu d’échanges et de promotion culturels
La Maison des étudiants chinois comportera environ 300 chambres, des espaces de vie collective ainsi qu’une salle polyvalente pour favoriser les échanges entre les résidents et pour leur permettre de poursuivre leurs études dans un cadre propice à leur réussite universitaire. Elle sera également un important lieu d’accueil et de diffusion des productions intellectuelles, artistiques et culturelles.