Une alumni qui réside toujours sur le campus

Ana Paixao, Chargée de mission au Centre culturel Camoes, Ambassade du Portugal

Ana-PAIXAO-670

Quels sont vos souvenirs d’étudiante à la Cité internationale ?

La cité a été pour moi un lieu de rencontres, de découverte de cultures et de nouvelles amitiés qui perdurent jusqu’à aujourd’hui. Je garde surtout le sentiment d’appartenir à une vraie communauté qui était celle de ma Maison. D’une Maison qu’on habitait et qui continue de m’habiter.

Comment percevez-vous la Cité aujourd’hui ?

La cité évolue, s’épanouit, se renouvelle à chaque instant,  tout en gardant ses valeurs. Les maisons et fondations présentent de plus en plus d’événements, il y a une vraie dynamique aussi grâce aux structures de base comme la bibliothèque, le Théâtre, l’Orchestre ou la chorale. En même temps, il est possible de constater une forte ouverture vers l’extérieur du campus. D’autres pays y seront représentés, les Maisons et les Fondations établissent de nouveaux partenariats et s’ouvrent au public extérieur. Cependant, des projets comme «Cité pour la Paix» permettent de rappeler en permanence que ce campus est bâti sur des piliers bien solides qui continuent à soutenir l’ensemble.

Pourquoi avoir choisi de vous investir comme directrice sur le campus?

Le souhait de faire de la Maison du Portugal une vraie Maison multiculturelle, habitée par des résidents qui ont en permanence des projets, des voix et qui les partagent avec le campus. Mais aussi transformer cet espace en lieu de découverte de la culture portugaise, de présentation de jeunes créateurs, performers, interprètes dans tous les domaines artistiques. La volonté de rendre à la cité un peu de tout ce qu’elle m’a offert.