FnAK

Fondation nationale Alfred Kastler

Créée en 1993 par l’Académie des Sciences sous l’impulsion du Professeur Guy OURISSON, la Fondation Kastler est depuis 2002 une composante de la Cité internationale universitaire de Paris, campus des universités de Paris qui accueille 12000 étudiants et chercheurs de 140 nationalité chaque année. La FnAK est soutenue par l’Etat et les collectivités territoriales alsaciennes. 

 

Ses deux missions sont de faciliter la mobilité des chercheurs étrangers vers la France et de maintenir le contact avec eux après leur départ. Elle fonde son action sur la mobilité des personnes, l’accès à la connaissance et le rapprochement culturel, dans la perspective humaniste, chère à Alfred Kastler, de favoriser la coopération internationale.

carte_france + FnAK et Euraxess

 

Basée à Strasbourg, le travail de la FnAK rayonne sur l’ensemble du territoire national. En coordination avec le réseau des Centres de services EURAXESS, elle permet aux chercheurs étrangers de bénéficier de services spécialement conçus pour simplifier leur installation, afin qu’ils tirent le meilleur profit de leur mobilité vers la France. Les Centres de services locaux peuvent faire appel à la FnAK pour un support juridique et technique. La FnAK se positionne ainsi comme véritable référent national pour la mobilité scientifique.

 

Près de 40 000 chercheurs étrangers ont déjà bénéficié de ses services. La FnAK contribue activement à :

- assouplir les règles d’entrée et de séjour scientifique en France ;
– professionnaliser l’accueil des chercheurs en mobilité ;
- apporter son expertise à toute personne ou institution d’accueil ;
- contribuer à l’attractivité scientifique de la France.

 

13.12.06 20 ans FnAK Table ronde globale 3 bis

 

La Fondation Kastler a fêté ses 20 ans le 6 décembre 2013 au Conseil de l’Europe, à Strasbourg. L’événement, placé sous le haut patronage de Geneviève FIORASO, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, a réuni autour d’une table ronde consacrée à la mobilité scientifique internationale Catherine TRAUTMANN, députée européenne et vice-présidente de la Communauté Urbaine de Strasbourg, Alain BERETZ, Président de l’Université de Strasbourg, Sjur BERGAN, Head of the Education Department au Conseil de l’Europe, Guntram BAUER, du programme Human Frontier, Frédéric LE CORRE, Chef de la Mission de l’Emploi Scientifique au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, mais aussi des chercheurs en mobilité concernés directement par cette problématique.

Compte-rendu de la table ronde consacrée à la mobilité internationale disponible ici.