Le brassage, une valeur fondatrice au service de la paix

Le brassage est une des valeurs présentes dès l’origine de la Cité. Elle doit permettre à des jeunes gens du monde entier de se côtoyer au quotidien pour favoriser l’échange et promouvoir la tolérance.


par Lucille Testard de Marans


Groupe-étudiants-années-60

 

Chaque année, 12 000 étudiants, chercheurs et artistes représentant près de 140 nationalités sont accueillis à la Cité internationale universitaire de Paris, où ils vivent entre quelques mois et trois ans, dans l’une des 40 maisons qui composent le site.

Parmi ces maisons, 25 ont été construites par des pays, désireux d’offrir de bonnes conditions de logement à leurs étudiants à Paris. On y trouve par exemple la Maison du Portugal, la Fondation des Etats-Unis, la Maison du Japon, la Maison du Brésil, celle du Liban ou encore la Maison de Norvège.

Mais la Cité internationale ne serait pas ce qu’elle est si les étudiants étaient regroupés par nationalité. Créée pour faire se rencontrer les étudiants du monde entier, la Cité a, dès son origine, mis en place un système de « brassage » pour mélanger ses résidents.

C’est ainsi qu’un étudiant allemand peut vivre à la Maison de Tunisie, un étudiant grec à la Maison du Liban, une étudiante palestinienne à la Fondation des Etats-Unis, un étudiant égyptien à la Maison du Cambodge ou une étudiante thaïlandaise à la Maison de l’Italie.